LA FRAISE

LA FRAISE, Cǎo Méi.

La fraise vient du fraisier, Fragaria, qui est une plante herbacée.

Fraise vient du latin « fragra » , qui a aussi donné « fragrance » qui fait référence à l’odeur dégagée par la fraise.

Saviez-vous que c’est un « faux fruit ». C’est le réceptacle charnu de la fleur qui s’hypertrophie sous l’action des hormones de croissance des petits grains jaunes, les akènes, qui sont les véritables fruits des fraisiers.

Il existe des centaines de variétés de fraisiers, mais si vous avez déjà goûté des fraises des bois, ou bien de culture comme la « gariguette », vous vous abstiendrez d’acheter ces grosses fraises chargées d’eau et sans goût, bodybuildées aux engrais.

Les fraises des bois sont connues depuis l’Antiquité. Les Romains les utilisaient déjà comme cosmétiques. Le fraisier est originaire à la fois d’Asie, d’Europe et d’Amérique. Une des raisons de cette dissémination est que les akènes, les vrais fruits du fraisier sont facilement ingérés par les oiseaux et ainsi « transportés » aux quatre coins de la terre.

Un proverbe chinois dit : « Chaque jour, manger une fraise est favorable à la beauté, renforce le corps, fortifie et nourrit ».

Un autre proverbe : « À la Pentecôte, fraises, on goûte.  À la Trinité, fraises au panier ».

Enfin, au XVIIIe siècle, on nommait  fraises «  les tétons de femme ». De là est apparue une des significations « d’aller aux fraises » qui voulait dire flirter.

Que dit la médecine chinoise ?

Son nom est donc Cǎo Méi草莓

La fraise est de saveur Douce et Acide et de nature Fraîche.

Nous savons que l’association de la saveur douce avec la saveur acide est très humidifiante. C’est pour cela qu’il ne faut pas en prendre en grande quantité pour ne pas déséquilibrer la Rate qui « déteste l’humidité ».

Un aliment de nature Fraîche permet d’évacuer l’excès de chaleur dans le corps, d’humidifier la sécheresse, de régénérer les liquides organiques et de réchauffer le sang.

Les méridiens-organes cibles sont :

    • Les poumons.
    • La Rate.
    • L’Estomac.
    • Et la Vessie.

Cǎo Méi a pour principales actions :

    • De clarifier et d’humidifier les poumons.
    • D’humidifier les intestins.
    • Et de favoriser la diurèse.

Ses indications principales :

*En cas de toux sèche, de gorge douloureuse, d’aphonie, souvent dues à des problèmes de sécheresse du Poumon, la fraise peut être très utile.

*Poumon et Gros Intestin font partie du même « logiciel-organe » en MTC. Des problèmes de sécheresse du Poumon, par exemple, due à l’action asséchante de la fumée de la cigarette peuvent entraîner une sécheresse du Gros intestin. Cela peut déclencher des problèmes de constipation avec selles sèches et possibilités d’hémorroïdes. Les fraises sont indiquées dans ce cas-là. On peut les classer comme plantes laxatives.

*Agissant sur le méridien de la vessie, elle est diurétique. Elle est indiquée lors des problèmes de dysurie, c’est-à-dire de difficultés à uriner ou d’oligurie.

*Lorsque l’on consomme trop de sucres rapides, trop de graisses saturées, d’alcool, cela peut déboucher sur un problème de chaleur-humidité au niveau de la Rate. Un des symptômes classiques est la crise de goutte. Une bonne recette : « Écrasez 80gr de fraises, y ajouter du sucre cristallisé et mélangez avec 100ml d’eau chaude. Buvez le tout une fois par jour pendant 9 jours ».

*C’est un excellent fruit pour réhydrater et désaltérer en cas de forte chaleur.

*Un masque aux fraises écrasées nettoie et rafraîchit votre peau. Ce masque aide à diminuer les rides, à rééquilibrer la peau et à éclaircir le teint. Il est particulièrement indiqué pour les peaux grasses.

Vous écrasez une poignée de fraises bien mûres et étalez cette pâte sur le visage déjà lavé. Vous laissez agir le plus longtemps possible, en faisant une séance de relaxation par exemple.

Que disent les recherches modernes ?

*Elles ont pu montrer que la fraise était très riche en vitamine C, puissant antioxydant, en vitamine A pour les défenses immunitaires, en vitamine K pour le système nerveux, en calcium et en magnésium.

*Elle contient entre autres des anthocyanes bénéfiques pour l’élasticité des artères. Ils sont capables d’inhiber les multiplications cellulaires dans les cas de cancer du côlon, de la prostate et de la cavité buccale.

*Elle aide à lutter contre les bactéries et elle est dépurative.

*Le sirop de fraises naturellement sucré est excellent pour l’élimination des calculs biliaires.

*Sa couleur rouge est donnée par les flavonoïdes, puissants antioxydants. La fraise est minéralisante et alcalinisante, s’opposant à un terrain trop acide qui peut par exemple être la cause de chutes de cheveux, de rhumatismes, de crises de gouttes…

Mode de préparation

Bien évidemment, l’idéal serait de les cueillir soi-même, au petit matin quand les fruits sont gorgés de saveur et qu’elles sont bien fermes.

Elles peuvent être conservées 2-3 jours au frais. On ne les lave qu’au moment de leur utilisation, en gardant leur pédoncule pour éviter que le fruit se gorge d’eau.

Les recettes sont infinies : crues, cuites, en salade, etc…

La confiture de fraise a la propriété de ne perdre que très peu les effets antioxydants de la fraise (bio avec le moins de sucre rajouté !).

Contre-indications

*En cas de faiblesse de la rate avec des selles molles, il convient d’éviter l’excès de fraises.

*Les fraises contiennent de l’histamine, ce qui explique que certaines personnes affaiblies puissent déclencher une allergie, surtout en début de saison, et surtout chez les enfants.

Conclusion

On en revient toujours aux mêmes règles. Fruits de saison et de région et ne pas en prendre de manière excessive tous les jours, mais en pleine saison 2-3 fois tous les neuf jours. Vos pouvez retrouver toutes ces lois dans le cours suivant.

Je partage avec vous cette citation : « Celui qui cherche un goût de fraise au vin et un goût de noisette au beurre ne doit pas s‘étonner s’il trouve des cailloux dans ses lentilles ».

2 réponses à LA FRAISE

  • Shirine dit :

    « Poumon et Gros Intestin font partie du même « logiciel-organe » en MTC. Des problèmes de sécheresse du Poumon, par exemple, due à l’action asséchante de la fumée de la cigarette peuvent entraîner une sécheresse du Gros intestin. Cela peut déclencher des problèmes de constipation avec selles sèches et possibilités d’hémorroïdes »…
    Et pourtant, combien de fumeurs diront qu’après la première cigarette du matin ils vont aux toilettes et combien d’autres disent qu’ils ont connu une très forte période de constipation après avoir arrêté de fumer!!!

    • Jean Pélissier dit :

      Cela peut se comprendre. En effet la cigarette du matin, comme un verre d’eau citronné ou une autre habitude agit comme un reflexe conditionné pour déclencher le péristaltisme intestinal. Et quand on arrête de fumer, pendant plusieurs semaine le poumon tente de se réguler, souvent au détriment du GI, d’où la constipation. Il faut énormément manger des fibres à ce moment là. Bien à vous

Laisser un commentaire



Rejoignez-moi sur

Retrouvez Jean Pélissier sur Facebook.   Retrouvez Jean Pélissier sur Google Plus.   Retrouvez Jean Pélissier sur Viadeo.   Retrouvez Jean Pélissier sur Linkedin.   Retrouvez Jean Pélissier sur YouTube.

Recommandez ce blog :