LA PATATE DOUCE

LA  PATATE  DOUCE, Fan Shu

La patate douce, Fan Shu, est originaire d’Amérique centrale. Sa trace remonte à plus de 12000 ans. Elle est consommée depuis le 16e siècle dans toute l’Asie.

Son nom amérindien est « batatas », ce qui a donné patate.

Baptisée « Imo » en Japonais, c’est un des mets favori des centenaires d’Okinawa.

Nous allons voir que la patate douce est beaucoup plus intéressante que la pomme de terre, tant sur le plan nutritionnel que sur celui de la préservation de la santé.

Il en existe plus de 500 espèces. La plus courante, la meilleure, est la patate douce orangée.

 

Que dit la médecine chinoise ?

La saveur de la patate douce est, comme son nom l’indique, douce.

Sa nature est neutre et sans toxique.

Nous verrons, quand nous étudierons plus tard le riz, que lorsqu’un aliment est qualifié de neutre, c’est qu’il convient quasiment à tout le monde. Qu’il n’y a pas de possibilité d’allergies et que les apports nutritionnels sont à leur maximum.

Les méridiens-organes destinataires sont ceux :

    • de la Rate,
    • de l’Estomac,
    • du Gros Intestin
    • et des Reins.

Fan Shu a pour action principale de :

    • « Renforcer la Rate et de soutenir l’Estomac ». En médecine chinoise, on parle d’action bénéfique donc sur le foyer moyen.
    • Elle « engendre les liquides organiques », les Jing I,  et arrête la soif.
    • En agissant sur le Gros Intestin, elle « débloque les selles » .
    • La rate a, entre autres, le rôle de « conserver le sang dans les vaisseaux ». En tonifiant celle-ci, la patate douce permet « d’harmoniser le sang ».
    • On dit aussi qu’elle est utile au souffle, sous-entendu à l’énergie.

Voyons un peu ce que disent les compendiums de pharmacopée chinoise :

*La patate douce est très intéressante dans les états de fatigue, de souffle court et de manque de force. En renforçant la Rate qui, je vous le rappelle, est le chef d’orchestre de la digestion du bol alimentaire, mais aussi le centre de production du sang et de l’énergie dans le corps, elle permet de renforcer l’organisme. Avec le riz, c’est un des aliments les plus nutritifs pour l’organisme. On la consomme alors cuite à la vapeur.

*La patate douce est tout à fait indiquée en cas d’état de chaleur et de plénitude, et ce, grâce à son rôle harmonisant, humidifiant et réhydratant.

Dans les traités de médecine chinoise, elle est, par exemple, indiquée dans les états de chaleur-humidité à même de déclencher un ictère, des problèmes d’abcès au sein, des furoncles.

*Elle peut aussi agir dans les diarrhées postprandiales dues à une pénétration d’humidité-chaleur consécutive à une trop grande absorption d’alcool. Cet état déclenchant donc un « effondrement de la Rate ».

Mais, à l’inverse, toujours avec cette notion de neutralité-harmonisation de ce tubercule, c’est un laxatif doux capable de débloquer les selles surtout quand ces problèmes de constipation sont dus à une diminution du péristaltisme intestinal.

La conjonction des deux facteurs que sont l’augmentation de production d’énergie dans le corps et des fibres qu’elles contiennent permet d’arriver à ce résultat.

*Lorsque nous sommes sous l’emprise d’émotions intériorisées qui génèrent des blocages et des stagnations au niveau des intestins entraînant la trilogie « rubor-calor-dolor », c’est-à-dire des inflammations, des douleurs et des gonflements, la patate douce est alors très efficace pour réguler et prévenir. Surtout, quand ces situations sont accompagnées de soif ou d’agitation excessive.

*La patate douce est efficace en cas de gros problèmes de déshydratation avec une soif excessive. Il faut alors la consommer crue ou centrifugée.

*Dans le Gang Mu Shi Yu, il est dit « Fan Shu réchauffe l’estomac. Les patates douces à chair blanche tonifient l‘énergie du poumon. Si on y ajoute une tranche de gingembre, son rôle d’harmonisation du foyer moyen est comparable à celui obtenu par l’association du gingembre et du jujube ».

*Dans le Sui Xi Yin Shi Bu, il est dit : « Crue ou cuite, la patate douce tonifie la Rate et l’Estomac et est utile à la force physique. Elle facilite la résistance contre le vent et le froid, donne un bon teint. En petite quantité, elle calme le mal de mer ».

Que disent les recherches modernes ?

La forme la plus courante est la patate douce à chair orange.

Cette couleur est donnée par le carotène qui est un puissant antioxydant. Elle protège donc, entre autres, l’organisme contre les maladies cardio-vasculaires, certains types de cancers, mais aussi contre la cataracte.

Elle a donc d’extraordinaires propriétés d’antivieillissement.

Rappelons que le carotène a une action directe sur la bonne vision nocturne et prévient la myopie. Rappelons-nous aussi que « les yeux sont l’ouverture du Foie » en énergétique chinoise.

Une recette très connue en Chine est de mélanger du foie d’agneau ou de poulet avec la patate douce. Cela va avoir un effet très positif sur la vision et en particulier l’héméralopie.

Une étude récente a montré qu’une boisson à base de patate douce améliore les fonctions hépatiques chez les sujets à risque et régule le taux d’enzyme hépatique.

Elle contient un taux élevé de vitamine E bénéfique pour la peau, le cœur et la fertilité.

Les fibres grosses et le mucilage qu’elle contient, mais aussi sa forte teneur en amidon permettent, comme nous l’avons vu plus haut, d’augmenter le péristaltisme intestinal.

Les nutritionnistes modernes chinois ont pu mettre en évidence que la consommation régulière de Fan Shu était plus qu’intéressante dans la prévention des cancers, des maladies hépatiques et rénales.

D’autre part, il conviendrait d’en consommer beaucoup plus après un accouchement pour reconstituer le sang et l’énergie.

Enfin la patate douce a une action très importante sur la régulation de l’appétit. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, elle est très utile quand on veut réguler son poids à condition de consommer des légumes à côté et de ne pas prendre de beurre avec ! ! !

Elle doit se mastiquer nature dans la bouche pour donner tous ses pouvoirs.

Modes de préparation

La patate douce se consomme aussi bien crue, bouillie, sautée, cuite à la vapeur, grillée, en purée, ou en jus.

L’épluchage n’est pas obligatoire. La peau est très fine. Il suffit de bien la laver, de la brosser soigneusement.

Quand on la cuit à l’eau, cela demande entre 20-25’. Au four entre 45-60’ en faisant au préalable une entaille.

Il convient de choisir les patates douces ayant un beau rouge orange vif. Les éviter si elles présentent des taches noires qui peuvent être toxiques.

Les feuilles sont comestibles et sont utilisées en médecine chinoise pour prévenir les cancers du poumon.

Contre-indication

Quand on se trouve en vide de Rate avec des symptômes de selles molles à répétition, il faut éviter de la consommer crue ou en jus.

Conclusion

Vous avez bien compris, au vu de ce qui vient d’être énoncé, que l’on devrait petit à petit remplacer la pomme de terre par la patate douce.

Certes, la pomme de terre commune est tout à fait comestible, mais les apports nutritionnels, et surtout la digestibilité de ces deux tubercules est sans comparaison.

Cela pourrait devenir un excellent créneau pour nos agriculteurs « bio », d’autant plus que la patate douce est beaucoup moins chère à produire que la pomme de terre, ce qui est un comble.

Aussi loin que remontent mes souvenirs (je suis né en 52 en Algérie), je me souviens que c’était presque un mets quotidien et que le kilo de patate douce ne valait que quelques centimes.

Sa consommation se répand dans le monde entier. À nous d’en tirer parti.

Un souvenir d’enfant de 6-7 ans. C’est lorsque ma mère nous préparait ce repas succulent : des lamelles de patates douces revenues à la poêle dans un peu d’huile. La teneur en sucre les faisait se caraméliser. Un vrai régal.

Si vous avez des enfants, testez la purée de patate douce : ils vont adorer.

Laisser un commentaire



Rejoignez-moi sur

Retrouvez Jean Pélissier sur Facebook.   Retrouvez Jean Pélissier sur Google Plus.   Retrouvez Jean Pélissier sur Viadeo.   Retrouvez Jean Pélissier sur Linkedin.   Retrouvez Jean Pélissier sur YouTube.

Recommandez ce blog :