libido

LA PISTACHE

La PISTACHE, Kai Xin Guo.

La pistache, Kai Xin Guo 开心果 en chinois, vient du pistachier commun, « Pistacia Vera ».

C’est un arbre qui peut atteindre 3 à 10m de haut.

Il fait partie des Anarcadiaceae, la même famille qui donne les mangues ou les noix de cajou.

Pour la petite histoire, il est dit : «Un arbre met quinze ans avant d’être vraiment productif. Mais quand le coup d’envoi est donné, il continue à donner des fruits pendant des centaines d’années ».

Connu depuis des millénaires et cultivé dans les zones arides d’Asie centrale, sa culture s’est progressivement étendue au bassin méditerranéen, en particulier sous l’impulsion des Romains au début de l’ère chrétienne.

On en a même retrouvé des traces de cette graine à la fin de l’âge de pierre, 7000 ans av. J.-C..

La Reine de Saba à la vie quelque peu sulfureuse avait un faible pour cette petite graine verte et douce. À sa cour, les pistaches étaient un privilège réservé à la famille royale et aux élites : on les disait aphrodisiaques et étaient consommées après le repas.

La pistache est un fruit à pulpe très mince et à noyau qui contient une graine verte claire, dont la surface est recouverte d’une mince pellicule plus ou moins rougeâtre.

C’est cette graine qui est consommée comme condiment.

En France, elle fut introduite au XVIIe siècle et elle est appelée « amande des Perses ». En Chine on l’appelle « Noix heureuse », relativement à sa coque semi-ouverte. C’est d’ailleurs la traduction de Kai Xing Guo.  Elle est le symbole de la santé et du bonheur.  En Iran, « pistache-sourire ».

Nous allons voir que c’est un grand produit pour réchauffer le Yang des Reins, mais il entre aussi dans la panoplie des alicaments amaigrissants.

Continuer la lecture

Rejoignez-moi sur

Retrouvez Jean Pélissier sur Facebook.   Retrouvez Jean Pélissier sur Google Plus.   Retrouvez Jean Pélissier sur Viadeo.   Retrouvez Jean Pélissier sur Linkedin.   Retrouvez Jean Pélissier sur YouTube.

Recommandez ce blog :